Archive for the 'passion' Category

16
Mai
10

Liberté.

Liberté. Se libérer. Ouvrir. L’ouverture où courent les airs, errent d’aires en aires, comme le souffle, l’amplitude pulmonaire du jour de la sainte colère qui monte quatre à quatre les marches du temple des marchands de chaînes, ces anneaux mesquins de la vie étroite, comptable à double entrée mais pas de sortie, sans parler des traverses, des diagonales, des méandres et des plantes grimpantes qui poussent toujours plus loin leurs grappes dangereuses – quelle bénédiction ! – comme la première dernière chance…

Ne tiens pas le journal, n’accumule pas les écritures et garde les libelles pour d’autres imprécisions labiales, mais décris des aspérités, des réglures, des petites failles, des bosses et mêmes des tétons afin d’escalader cette falaise qui n’a rien d’un raisonnable horizon, afin d’apprivoiser, d’épouser pour un moment les surplombs, écris des cordes de chanvres et des relais d’acier, tout ce qui te sera nécessaire pour atteindre les hauts-plateaux, ils existent, je les ai vus, toi aussi, allons y vivre.

Liberté. Tu viens ? Nous allons découvrir l’ancien monde et, orgueilleusement, y semer nos mystères, y planter nos semis rétifs à toutes les normes, y cultiver nos doutes fertilisants, ces nouvelles semences que nous saurons trouver dans leur passé qui est notre futur, et dans leur futur qui est notre passé. Je veux te voir échafauder des constructions que je pourrais ne pas pas comprendre et rester auprès de toi, te savoir sur les pistes de tes quêtes, loin de moi, sans me sentir abandonné ni abandonner mes propres filatures, ni délaisser mes improbables découpages et recollages… Liberté.

Une part de joie et de légèreté. Deux parts de folies. Un doigt d’abîme. La vitesse de la lumière. Un bon fond d’improvisation… et un shaker qui explose comme une bombe de la St-Sylvestre. Liberty on the rocks, une ivresse à jamais inconstante, aussi régulière que des montagnes russes. La sérénité est aussi à ce prix et nous nous débrouillerons bien pour en avoir les moyens.

[Cri de joie]




oldies

petites cases