18
Mai
10

Sous pression.

le petit player ci-dessous joue le fond sonore du texte (au fond du billet on trouve des références précises)
télécharger en mp3 (clic droit, enregistre la cible…): gonjasufi-madlib-mix


tu ne peux pas savoir
tout
ce qui ne te passera pas
par la tête
pourtant oui pourtant il n’y a pas si
longtemps
tu pédalais dans une marmite à vapeur à
la
soupape déficiente
tu pédalais tu pédalais tu
désirais t’exploser tout droit en direction des nuages
rouges oranges bleus comme des lames en feux
tu désirais t’exploser tout droit en sens inverse d’I-
car
rien que pour voir
les troublantes promesses de la collision
à grande vitesse des 2
soleils
et ces éclaboussures de lumières
des grésillements des parasites d’où
naissent les cris du monde les cris du monde
les écrits de ces mondes mal enterrés sous l’
Histoire avec une grande aspiration
l’aspiration orgueilleuse de ceux qui ont cru vaincre
l’aspiration à une légitimité assise à jamais assise
aspiration sans cesse tombée de sa chaise dé
trônée
yeeaah!
par ces mondes ces cris ces écrits qui fendillent
la tourbe la terre la poussière la roche et même le marbre
et débordent
oui débordent
malgré les fardeaux malgré les jougs malgré
les contrôles qualités et les dépassement d’productivité
— t’as pas un crédit là? t’as pas un crédit?
ces mondes qui s’offrent encore ce luxe insensé
incompréhensible et qui se foutent de ta compréhension
ce luxe de vivre
avec une joie acharnée
une joie déchaînée
ouragangargantuesque
même sous les décombres de la civilisation
qui s’écroule en continu
depuis si longtemps qu’on ne le remarque même plus
parce qu’aussi
il faut bien le dire
il y a mieux à remarquer à regarder à aimer
que ces vieilleries qui n’en finissent plus de crever
que ces vieilleries qui finiraient par nous crever
si l’on n’échappait pas à leur hypnotique fascination
laisse tomber la pulsion de mort
te fais pas de bile elle se débrouille bien toute seule
et laisse-toi pulser par la poussée de vie
jusqu’à en perdre le souffle
et jouis enfin
de ce repos
inestimable

[Gonjasufi : untitled – she gone – kowboys&indians – duet – dedNd – i’ve given / Madlib : the show (inner view) jungle sound pt. 2]

Évidemment, le texte a été écrit en écoutant ce son en boucle, et en repensant à la journée et à bien d’autres choses qui ne sont pas dans ce texte

Publicités


oldies

petites cases