09
Mai
10

Saul Williams – Wine

[Si tu cliques ici, normalement s’ouvre un autre onglet dans lequel tu pourras jouer le morceau en question, en espérant que tout fonctionne bien 😉 ]
mais ça va marcher bien mieux avec le player ci-dessous – le lien permet de télécharger le fichier (clic droit, enregistrer la cible…): Wine – Saul Williams – Amethyst Rock Star


wine (VO)

the new wine is dying on the wine
how much must you age before you’re ageless?
align yourself with the divine
allow your inner sage to burn you rageless
‘caus i find through testaments of time
there is no space for time within your mind
if you’re looking for yourself your self you’ll find
through the crystal of your spirit you’ll inherit the divine
you are god you’d best believe
don’t waste your time down on your knees
it’s everybody for themselves
you are the fire and the cross
don’t save your soul it’s our lost
collective soul, collective wealth
collective soul, collective wealth
so do you know how i feel, tonight?
can’t you see i’m surreal, tonight?
see how i shine? i’m a star
now do you know who you are?
so do you know how i feel, tonight?
can’t you see i’m surreal, tonight?
see how i shine? i’m a star
now do you know who you are?
never question who i am
god knows and i know god personally
in fact he lets me call him me
never question who i am
god knows and i know god personally
in fact she lets me call her me
(this song was once visited by the spirit of Tupac but man made laws stand in the way of the wayward spirits… He sang « who do you believe in » over the d’n’b section. He sang through me. If anything i can say that i have been personally visited by the spirits, but then there is nothing personal about spirits.)

saul william (amethyst rock star 2001)

et la misérable (et partielle) traduction:

le vin nouveau meurt sur la vigne
à quel point dois-tu prendre de l’âge avant d’être sans âge ?
aligne-toi sur le divin
permets à ton sage intérieur de te consumer sans rage
parce que j’ai trouvé dans les témoignages du temps
qu’il n’y a pas d’espace pour le temps dans ton esprit
si tu cherches par toi-même ton moi tu trouveras
par le cristal de ton esprit tu hériteras le divin
tu es dieu tu ferais mieux de le croire
ne perds pas de temps agenouillé
c’est tout le monde pour eux-mêmes
tu es le feu et la croix
ne sauve pas ton âme c’est notre perte
âme collective, richesse collective
âme collective, richesse collective
aussi sais-tu comment je me sens, ce soir ?
ne vois-tu pas que je suis surréel, ce soir ?
vois-tu comment je brille? je suis une étoile
et maintenant sais-tu qui tu es ?
ne demande jamais qui je suis
dieu sait et je connais dieu personnellement
en réalité il me laisse l’appeler moi
ne demande jamais qui je suis
dieu sait et je connais dieu personnellement
en réalité elle me laisse l’appeler moi

Publicités

2 Responses to “Saul Williams – Wine”


  1. 1 reine des prés
    13/05/2010 à 12:38

    bon, beau, merci +

    ma suggestion pour « it’s everybody for themselves » : « c’est chacun pour soi » (à vue de nez et sous réserve)

    à propos de Wine :
    « et si on vous demande quelle heure il est, répondez qu’il est l’heure de s’enivrer ; de vin, de vice ou de vertu à votre guise …, aussi enivrez vous, il est l’heure de s’enivrer … » (je cite de mémoire : poème en prose, Baudelaire)

    by the way : ‘it’ works !!! (le clic pour lire le texte, en entendant simultanément musique et paroles)

    sauf erreur de ma part, vous avez refait à neuf ou repeint quelque chose chez vous ? c’est beau aussi 🙂

    • 13/05/2010 à 12:57

      hey bonjour chère reine des près, ça fait moult plaisir!

      je persiste avec mon « c’est tout le monde pour eux-mêmes », parce que 1) c’est littéral et 2) ça rend bien le mélange entre individualisme et solidarité que je crois percevoir dans le texte… mais je peux me tromper, j’adore même me tromper 🙂

      la citation baudelairienne arrive à point nommer, pile à l’heure!

      enfin, vous avez le bon oeil… c’est pas sans difficultés, mais d’autres couleurs apparaissent, ouaip, et elles me plaisent beaucoup…

      merci…


Comments are currently closed.

oldies

petites cases