27
Nov
09

Les petits esprits se rencontrent.

Un trait d’union franco-suisse: L’ Assemblée nationale, la burqa et les minarets suisses.

Contrairement à ce qu’affirme l’AFP citée dans ce billet, il ne s’agit pas d’un référendum, mais d’une initiative populaire.

Vive la démocratie, au moins c’est direct…

Le même week-end, le peuple devra voter une autre initiative: l’interdiction d’exporter des armes. Or, le logo pour la qualité suisse, c’est encore une arbalète et l’arbalète, c’est l’ancêtre du fusil d’assaut. Non, mais…

On a tous des problème d’identité. Une vraie crise. Endémique en plus!

Pour ce qui est de la défense de « Lafâme », voir cet excellent billet de Mademoiselle (pour la France) et cet autre billet fort intéressant (pour la Suisse): Interdire les minarets, ou comment promouvoir les droits des femmes.

On vit une époque formidable. Le problème c’est qu’on en a pris l’habitude. Depuis le temps que les réactionnaires s’ingénient à se soutenir parmi.

Il y a beaucoup de pensées qui s’agitent dans ma tête. Des réactions. Vaines et qui vont dans le sens de la haine. Alors, écoute plutôt…

Ouvre, mais ouvre la fenêtre…

Publicités

9 Responses to “Les petits esprits se rencontrent.”


  1. 1 2casa
    28/11/2009 à 12:53

    Si j’en crois Bowie, je sais pas pour la fenêtre !

    Merci pour le morceau, en tout cas…

  2. 28/11/2009 à 13:08

    Il ne s’agit pas de sauter. D’ouvrir tout simplement. Ce doit être parce que je vis au rez-de-chaussée, je ne pense jamais plus haut.

  3. 29/11/2009 à 16:56

    Résultats provisoires, mais qui ont déjà l’air fiables… brrrrrr… Les minarets seraient officiellement interdits en Suisse, 57% des électeurs de notre brillante démocratie directe ayant accepté l’initiative. Seuls 4 cantons la refusent : Bâle-ville, Genève, Neuchâtel et Vaud.

    68% des électeurs sont attachés à l’identité armée de la Suisse.

    Pfffou… Question état des lieux, on est toujours un peu plus fixé.

    Et planter des arbres de la liberté, c’est permis? Hein?

    Bon, je retourne lire mon dossier sur les bibliothèques, la censure et l’extrême droite. Sérieux, c’est un devoir pour lundi.

  4. 29/11/2009 à 17:57

    C’est officiel, la construction de nouveaux minarets est interdite en Suisse, première mondiale! Un communiqué du Conseil fédéral en fichier pdf

  5. 29/11/2009 à 18:06

    Ça craint là, mec…
    Et ça va s’appliquer à toute la confédération ou seulement aux cantons qui ont voté contre ?

  6. 29/11/2009 à 18:10

    Non, non, ça s’applique sur tout le territoire national… Oui, ça craint. Et c’est pas nouveau. La Suisse du 21e rêve de vivre dans celle du 19e siècle, au moins.

  7. 29/11/2009 à 18:14

    Bon courage alors… Lausanne a voté pour l’interdiction ? Et le Valais aussi ? Ça m’étonne que la suisse romande ne se soit pas démarquée plus…
    PS: T’es bien gentil avec ton pdf, mais le japonais et moi ça fait deux ! 🙂

  8. 29/11/2009 à 18:16

    Les 4 cantons qui refusent, ils refusent donc l’interdiction. Et c’est 4 sur 26…

    Un petit copié-collé, glané sur LeTemps.ch:

    ■ Nad ia Karmous, présidente de l’Association culturelle des femmes musulmanes de Suisse et directrice de l’Institut culturel musulman de la Chaux-de-Fonds.

    «Je m’attendais à ce résultat. On ne m’a pas crue. Je suis un peu inquiète. C’est la vie, mais j’espère que ça ira, car nous avons une attitude positive. Malgré nos efforts, les Suisses ont voté de manière émotionnelle. C’est le vote de la peur, de l’ignorance. L’UDC a gagné parce qu’il n’y avait personne en face. C’est une secousse pour les communautés. Elles doivent désormais réagir, se montrer plus participatives à l’essor social et économique de la Suisse. An niveau personnel, ça va, mais pour la Suisse, je me sens triste. Imaginez les impacts à l’étranger? L’image de la Confédération est déjà celle d’un pays raciste.»

    Franchement, en septembre 2006, lors de la votation pour un nouveau durcissement de la loi sur les étrangers et de la loi sur l’asile, acceptée à 70%, j’avais compris mon pays. La haine de l’autre. Ces lois sont… répugnantes, du moins à mon avis.
    Concrètement, je sais pas quel est l’impact de cette initiative interdisant les nouveaux minarets, mais SYMBOLIQUEMENT c’est très clair.
    L’islamophobie est l’antisémitisme de notre époque. Les Suisses se considèrent comme chrétiens…

  9. 29/11/2009 à 18:20

    Pour être clair: 3 cantons romands sont contre l’interdiction: Genève, Neuchâtel, Vaud. Et 1 canton suisse-allemand: Bâle-ville.

    Pour le pdf, moi non plus je le lis pas très bien, mais j’ai trouvé dépaysant ce communiqué sur le site de la Confédération, comme un pied de nez.
    La version pour toubab est ICI


Comments are currently closed.

oldies

petites cases